Qui fait quoi à la BIU ?

2013 – La BIU, maillon de la chaîne

chaineLa BIU participe au projet SGBM depuis ses débuts.

En tant que site pilote, elle participe au groupe de travail (GT) national dont la mission est de préparer puis de mener le dialogue compétitif.

Ce groupe de travail est organisé en commissions chargées d’évaluer les différentes fonctionnalités du SGBM (acquisitions, migration, catalogage, intégration, circulation, découverte, formation – documentation), et en ateliers plus ponctuels.

La BIU participe aux commissions acquisitions, découverte et formation, et aux ateliers communication, planification et marché.

2014 – Ils l’ont fait !

Octobre 2013 – avril 2014 : au niveau national, rédaction d’un programme fonctionnel du SGBM.

En local, les correspondants Aleph, documentation électronique et statistiques des BU sont sollicités pour travailler sur la préparation du programme fonctionnel.

On leur demande d’attribuer une note à chaque fonctionnalité attendue, par ordre d’importance. En tout, plus de 250 fonctionnalités (450 sous-fonctionnalités) sont évaluées par les correspondants ! Insérer lien vers fichier Excel

La moitié est retenue comme fonctionnalités prioritaires et vient alimenter les différentes rubriques du programme fonctionnel :

  • Fonctions locales – Acquisitions
  • Fonctions locales – Circulation et accès aux documents
  • Fonctions locales – Production de métadonnées
  • Fonctions locales – Catalogue et/ou Découverte
  • Fonctions locales – Workflow avec les applications locales
  • Fonctions locales – Migration des systèmes locaux
  • Workflow avec les services nationaux – Catalogage
  • Workflow avec les services nationaux – Entrepôt de données national
  • Workflow avec les services nationaux – Bacon
  • Workflow avec les services nationaux – IdRef

 

2015 – Un (SGBM) pour tous et tous pour un

En 2015, la BIU poursuit sa contribution aux travaux nationaux qui permettront de sélectionner le(s) meilleur(s) prestataire(s) pour le futur SGBM en mettant en place des équipes de testeurs.

 

Tels les pionniers de l’Ouest américain , 12 testeurs vont défricher les terres vierges du SGBM avant que le commun des bibliothécaires n’y mette les pieds.

Les groupes testeurs :

  • Testeurs Acquisitions : F. Fernandez (V. Vayssière), A. Sprecher, M. Bened, R. Griesser, L. Franceschi
  • Testeurs Formation : V. Legarff, S. Blachon (L.Guigue), R. Griesser, L. Franceschi
  • Testeurs Découverte : J. Vidal, G. Courtois, M. Seguin, R. Griesser, L. Franceschi

Leur rôle : préparer le travail des commissions nationales en testant les produits proposés par les entreprises candidates sur les fonctionnalités suivantes : acquisitions, formation des utilisateurs professionnels et outil de découverte pour les lecteurs.

Parallèlement, la BIU se prépare aux changements à venir en s’appuyant sur 3 groupes de travail spécifiques. Chacun à leur manière, ils doivent anticiper les difficultés et sécuriser le changement de SIGB afin que tout se passe bien le moment venu.

shadok

Les groupes de travail spécifiques :

  • Groupe Migration : V. Legarff*, A. Sprecher, S. Daillet, T. Fresneau (C. Chabillon)

Son rôle : Préparer les données du catalogue Aleph à la migration et à la réinformatisation –Identifier les défauts et problèmes éventuels et proposer des solutions. Préparer et réaliser la migration.

  • Groupe circuit Acquisitions / SIFAC : S. Lemaître*, S. Dumortier, Y. Briot, agence comptable (référent au GT interU : N. Darbon)

Son rôle : Décrire, maîtriser et prendre en compte toutes les étapes du circuit des acquisitions (en particulier les étapes financières qui ne sont pas assurées par les bibliothécaires)

  • Groupe Changement : L. Lefrançois*, N. Caizergues, D. Côme, S. Courcoul

Son rôle : organiser la communication interne sur le projet en 2015. Préparer ensuite les aspects fonctionnels et les conséquences de la réinformatisation sur les pratiques et l’organisation du travail.

Un GT interU pilote la coordination générale des groupes testeurs et des groupes de travail spécifiques et fait la synthèse de leurs travaux. C’est le comité de pilotage du projet SGBM et de la réinformatisation de la BIU. Il assure le lien avec les bibliothèques partenaires.

Le groupe de travail coordination générale est composé des pilotes de chaque groupe : L. Franceschi*, R. Griesser, V. Legarff, L. Lefrançois, A.-L. Briet, N. Darbon, B. Pertoldi, Unîmes