Le travail en site pilote : auditions et tests

Le projet SGBM à la BIU comporte deux volets :

du travail côté national (les tests) et du travail côté local (les GT).

Voici le «qui quoi où comment » du travail BIU côté national !caillou

Qui ?

Des chefs de projets :

  • Laure Franceschi est chef de projet SGBM à la BIU, et participe à ce titre à tous les travaux du GT sites pilotes de l’ABES. Coté BIU, elle a mis en place l’organisation en groupe de travail, coordonne les phases du projet, anime le GT interU : elle est donc l’interlocuteur qui coordonne les aspects nationaux et locaux.
  • Régis Griesser, en qualité d’expert, est associé à l’ensemble du travail.
  • Tous les deux participent aux auditions nationales, qui travaillent en commissions. Ils sont assistés de suppléants, la procédure impliquant une égalité de traitement de tous les candidats auditionnés, y compris dans le nombre de membres présents aux auditions. Si empêchement, ils seront remplacés par Marc Bened (acquisitions), Sandra Blachon (formation), Julie Vidal (Découverte) : c’est donc Julie Vidal qui remplacera Laure Franceschi de septembre à mars.

Des testeurs, qui préparent le travail des commissions d’audition. La BIU travaille sur 3 des 8 commissions : Acquisitions – Formation des utilisateurs professionnels – Découverte

Et nos testeurs sont :

  • Acquisitions : : F. Fernandez , V. Vayssière, A. Sprecher, M. Bened, R. Griesser, L. Franceschi
  • Formation : V. Legarff, N. Caizergues, L. Guigue (S. Blachon), R. Griesser, L. Franceschi
  • Découverte : J. Vidal, G. Courtois, M. Seguin, R. Griesser, L. Franceschi

 

Quoi ?

mesure    Que teste-t-on ? à partir des 70 cas pratiques, les testeurs étudient comment les SGBM répondent, se comportent ; ils font remonter les problèmes aux prestataires, lesquels devront corriger les outils, à nouveau testés, etc.

C’est cela le dialogue compétitif : faire émerger une solution adaptée aux besoins de l’ensemble du réseau, autant qu’à chacune des parties impliquées !

Comment ?

2TINCELLE

Là, il faut reparler de clause de confidentialité…

Nos collègues vont être très pris par ces phases de test et d’audition, mais ils ne pourront pas nous raconter le déroulé des tests, leurs conclusions : les règles de confidentialité sont communes à tous les appels d’offre. Ajoutons que la dimension nationale du projet autant que les montants financiers en jeu renforcent l’obligation d’une procédure parfaite et du zéro défaut !

Quand ?

horloge2

Les auditions commencent en juillet 2015.

Les tests devraient commencer début juillet et s’achever au printemps 2016.