Archives par mot-clé : SGBM

Qui fait quoi à la BIU ?

2013 – La BIU, maillon de la chaîne

chaineLa BIU participe au projet SGBM depuis ses débuts.

En tant que site pilote, elle participe au groupe de travail (GT) national dont la mission est de préparer puis de mener le dialogue compétitif.

Ce groupe de travail est organisé en commissions chargées d’évaluer les différentes fonctionnalités du SGBM (acquisitions, migration, catalogage, intégration, circulation, découverte, formation – documentation), et en ateliers plus ponctuels.

La BIU participe aux commissions acquisitions, découverte et formation, et aux ateliers communication, planification et marché.

2014 – Ils l’ont fait !

Octobre 2013 – avril 2014 : au niveau national, rédaction d’un programme fonctionnel du SGBM.

Continuer la lecture de Qui fait quoi à la BIU ?

Que diable allons-nous faire dans cette galère ?

galèreDes faits : du comité technique au GT site pilote, de l’étude d’impact (2012) au déploiement prévu en 2017, l’engagement de la BIU dans le projet SGBM a été, est et sera important …

En septembre 2013, la Présidente de l’Université Paul Valéry, après accord avec les Présidents de l’UM1 et UM2, a proposé la candidature des Universités montpelliéraines pour la phase pilote. Sur les 40 établissements candidats, 12 ont été retenus, dont nous.

Qui sont les sites pilotes ? Université du Maine, Logo_Poisson_Pilote_carré.svgUniversité Blaise Pascal Clermont-Ferrand, Université de Lille 3, Université Fédérale Toulouse – Midi Pyrénées, Université de Bordeaux, Université d’Artois et du Littoral, Université du Havre, Université de Lorraine, Université Paris-Descartes, Cité des Sciences, et nous, Universités de Montpellier.

Continuer la lecture de Que diable allons-nous faire dans cette galère ?

Le SGBM, c’est quoi ?

librarianEn général, quand on travaille en bibliothèque, on connaît les SIGB – chez nous, Aleph qui gère l’ensemble des activités liées aux documents (acquisitions, catalogage…) et aux lecteurs (prêts, retours, réservations…) – mais ça, c’était AVANT.

Maintenant, on parle de SGBM – pour « Système de Gestion de Bibliothèque Mutualisé » – et tout est dans le « mutualisé », évidemment. En gros, on s’est dit que c’était vraiment dommage d’avoir tous ces systèmes ringards, qui n’échangent pas entre eux et qui coûtent tous super cher (à l’achat comme au maintien, d’ailleurs).

octet 2Et là, hop, l’ABES lance en 2011 un projet de réinformatisation des BU françaises, histoire de moderniser tout ça avec un système de nouvelle génération (ça fait classe, hein ?) qui pourra tout faire ou presque :

  •  il pourra gérer simultanément les ressources imprimées et électroniques – ces dernières sont actuellement gérées localement mais pas au niveau national ;
  • plus besoin d’acheter un système à déployer sur les différents postes, on s’abonnera à un service  « dans les nuages » ou « cloud-computing », donc plus facilement adaptable ;
  • il pourra communiquer avec les autres logiciels de gestion que nous utilisons et les intégrer ;
  • il permettra de moderniser les interfaces de recherche et les services proposés aux usagers…

Pas mal, non ?